tous savoir sur les cosmétiques naturels

La Cosmétique Naturelle

Qu’est-ce que la Cosmétique Naturelle ?

Afin de pouvoir répondre le plus précisément possible à cette question, rappelons déjà la définition du mot « cosmétique ». Selon les textes réglementaires de l’ANSM (l’Agence National de la Santé et du Médicament) : « un produit cosmétique est une substance ou un mélange destiné à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain (épiderme, systèmes pileux et capillaire, ongles, lèvres et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles ».

On comprend donc que dans le terme « cosmétique » très large sont englobés toutes les crèmes, savons, shampoings, déodorants, dentifrices, maquillages, vernis, parfums etc…

Si l’on cherche ensuite une définition officielle du terme « Cosmétique Naturelle » par contre on ne trouvera de texte réglementaire pour cela. Tout du moins pas encore.


C’est la raison pour laquelle il est important de bien faire attention au discours que peuvent tenir certains fabricants qui positionnent leurs produits en tant que cosmétiques naturels alors qu’ils n’en sont pas vraiment si l’on regarde de plus près. En même temps vous me direz, ils ne sont pas dans l’infraction puisqu’il n’y a pas véritablement d’encadrement autour du terme ! Et c’est justement ce qui fait que le greenwashing* existe beaucoup en cosmétique aussi et que certaines marques en abusent largement !

Pour autant si l’on doit définir le terme de manière simple, la cosmétique naturelle, correspond idéalement à une cosmétique exempt d’ingrédients de synthèse. En opposition à la cosmétique conventionnelle qui elle utilise des ingrédients de synthèse. En tout cas c’est ainsi que l’on pourrait l’imaginer non?

Alors finalement c’est simple ! Pourtant détrompez-vous, le consommateur et tous les acteurs de la cosmétique font souvent un raccourci entre cosmétique Bio et cosmétique naturelle, classant ainsi des cosmétiques certifiés biologiques dans la case cosmétique naturelle. Ce qui semble logique puisque les cosmétiques bio ne sont pas censés être de synthèse, on a jamais vu un ingrédient de synthèse être certifié bio !

Pourtant ce sont 2 choses différentes, un cosmétique bio peut contenir jusqu’à un certain seuil des substances de synthèse (en général 5%) mais selon les labels, les tolérances sont variables. Par exemple les ALS (Ammonium Lauryl Sulfates) qui sont agents nettoyant et moussants très utilisés, sont autorisés. Ceux-ci peuvent être d’origine naturelle ou synthétique, qui plus est, ils sont irritants. Ce sont donc des ingrédients qui n’ont pas vraiment leur place dans un VRAI cosmétique naturel, vous ne trouvez pas ?

Pour le consommateur c’est un vrai casse-tête ! Le nouveau label « NAT », créé par COSMEBIO, est une certification qui va permettre de distinguer une catégorie de cosmétiques naturels de ceux qui abusent du greenwashing. Ce label pourra être attribué aux cosmétiques dont la composition est à 95% naturelle. Tout comme le label COSMEBIO (95 % d’ingrédients naturels) mais qui en plus exigent 20 % d’ingrédient bio dans la composition. Reste donc le problème des 5% qui peuvent ne pas être naturels. On tourne un peu en rond non?…

C’est pourtant déjà une grande avancée et cela va permettre de trouver des marques à 95% naturelles en supermarché, tout comme nous avons vu le Bio arriver en supermarché. Ensuite il faudra bien vérifier la qualité de toute la formule car reste à parier que l’on pourra y trouver des petites surprises vraiment horripilantes qui vont risquer de discréditer la vraie cosmétique naturelle.

Pour résumer un cosmétique naturel est un cosmétique qui est vraiment composé au maximum d’ingrédients naturels et avec ce nouveau label NAT, on peut parier que d’ici peut une définition officielle dira qu'un cosmétique est naturel si il contient au moins 95% d’ingrédients naturels.

Je vous le dis ici, pour nous (Univeda) ce ne sera pas une garantie suffisante !

Aussi il serait formidable de trouver un jour un label qui garantit une origine 100% naturelle.

Pour l’instant cela n’existe pas.

Chez Univeda, nous poussons la définition de la cosmétique naturelle plus loin.

Pour nous, elle doit correspondre à certains nombres de critères que nous avons fixés lors de la création de notre société en 2008.

Ces critères sont les suivants :

  1. La composition (les Ingrédients utilisés pour la fabrication) doit être naturelle au maximum et bien entendue dépourvue d’ingrédients d’origine pétrochimique et d’autres ingrédients dont l’innocuité est mise en doute (vous connaissez la liste des ingrédients interdits : parabens, phénoxyéthanol, methylisothiazolinone, silicones, huiles minérales, PEG/PPG, EDTA, phtalates, colorants de synthèse, SLS, SLES ou ALS, Butylène Glycol, Nanoparticules.
  2. Les cosmétiques naturels que nous référençons sur notre site et dans nos boutiques doivent non seulement être naturels mais également de qualité.
Car oui, être naturel c’est bien, mais il faut également que les ingrédients soient qualitatifs ! Les cosmétiques doivent être riches en actifs naturels de qualité qui apportent un réel bénéfice pour la peau .
  3. Les cosmétiques doivent être également efficaces. Chaque produit est testé par notre équipe et même parfois par nos clients en boutique et doit apporter un résultat à court et long terme.
  4. Les cosmétiques doivent être agréable à utiliser et contribuer au bien-être non seulement du corps mais également de l’esprit. 
Dis comme cela c’st un peu mystique non? 
Ce que nous vouons dire par là c’est que les soins doivent être 100% agréables à utiliser, ils doivent procurer du plaisir, mais aussi au niveau mental en sachant qui est derrière la marque, comment il travaille, avec quels ingrédients, et en résumé à qui va notre argent, on se sent mieux non? Entre dépenser 20 € dans une gamme Bio industrielle qui va rentrer dans les caisses d’une multinationale ou dans la vie d’une petite entreprise Française qui travaille avec passion, vous choisissez quoi ?



 

Ce qui est formidable c’est que la formulation en Cosmétique Naturelle a fait un véritable bon en avant ces dernières années et que l’on trouve de plus en plus de jeunes marques qui arrivent à produire des textures encore plus belles que la cosmétique conventionnelle sans faire appel aux silicones par exemple, et ça, c’est assez complexe et demande un sacré savoir-faire ! Chapeau les formulateurs de cosmétique naturelle, vous êtes en train d’engendrer une véritable révolution et à mon avis vous faites beaucoup de jaloux !

****

En résumé, tous les Cosmétiques Naturels que vous trouverez sur notre site univeda.fr ou dans nos boutiques correspondent à ces critères. Depuis 2008 nous militons pour prendre soin de notre peau de manière respectueuse pour notre santé physique et morale et celle de notre planète. Tout comme notre corps, nous n’avons qu’une planète, respectons la, comprenons la, elle a tellement de choses encore à nous apprendre et à dévoiler. L’Homme peut très bien vivre en osmose avec la nature sans la détruire. Luttons contre l’hyper industrialisation, revenons à des concepts de base que nos ancêtres avaient bien compris. Notre corps, notre esprit et notre planète ne s’en porterons que mieux !

Univeda espère que les cosmétiques naturels que vous achèteriez chez nous vous apporterons autant de plaisir à utiliser que nous avons eu a les découvrir.

Votre peau mérite le plus grand soin, apaisez la et sublimez la avec des cosmétiques naturels uniques :)

Les marques phares de Cosmétiques Naturels que nous proposons

Cosmétiques Naturels De Vermalle Cosmétiques Naturels Pai SkinCare Cosmétiques Naturels Soapwalla Cosmétiques Naturels Les Happycuriennes Cosmétiques Naturels Douces Angevines Cosmétiques Naturels DeNovo

Définitions

Vous ne trouverez jamais ces ingrédients dans les cosmétiques naturels que nous distribuons :

Colorants de synthèse : Les colorants synthétiques sont présents dans la plupart des cosmétiques conventionnels, car ils permettent d’avoir un éventail de couleurs beaucoup plus large que celui que l’on peut obtenir à partir des colorants naturels. Dérivés du pétrole, ils sont toxiques, allergènes et soupçonnés d’être cancérigènes.

EDTA : Ethylenediaminetetraacetic acid, ou acide éthylène diamine tétra-acétique, est un acide soluble dans l’eau qui est utilisé comme stabilisateur en cosmétique. Un irritant qui s’avère très persistant, et donc polluant.

Huiles minérales : Le terme d'huile minérale désigne des produits issus du raffinage pétrolier. On les emploi beaucoup en cosmétique classique car elles sont vraiment peu chères en comparaison aux huiles végétales. Elles sont occlusives (ne laissent pas respirer la peau et provoquent des boutons) et non biodégradables, très utilisées en maquillage.

Methylisothiazolinone (MIT): Utilisé pour contrôler la croissance microbienne dans des solutions contenant de l’eau. À la suite des différentes publications européennes, la MIT a été déclarée « allergène de l’année 2013 ». Il est reconnu pour déclencher des maladies professionnelles graves chez les professionnels de la beauté : esthéticienne, coiffeurs.
Nanoparticules : les nanoparticules sont capables de passer la barrière cutanée, peuvent circuler dans l’organisme et s’accumuler dans les organes. En l’absence de recul sur l’incidence sur la santé, il est préférable de ne pas utiliser de cosmétiques en contenant.

Parabens : Ester de l’acide parahydroxybenzoïque (HO―C6H4―CO OH) utilisé comme conservateur dans des produits alimentaires, cosmétiques ou pharmaceutiques. Les parabens sont allergisants et seraient cancérigènes.

Phénoxyéthanol : Le 2-phénoxyéthanol est un éther de glycol aromatique de formule semi-développée C6H5O-CH2-CH2OH utilisé dans les produits dermatologiques tels que les crèmes pour la peau et les crèmes solaires pour ses propriétés d'agent de conservation et de solvant. Le phénoxyéthanol provoque des allergies cutanées et des troubles neurologiques. Perturbateur endocrinien, il provoque des troubles de la reproduction chez l’homme et est soupçonné d’être cancérigène.

PEG/PPG : Polyéthylène glycol (PEG) et Polypropylène Glycol (PPG). Les PEG et PPG sont utilisés en tant qu’émulsifiants ou solvants. Ils sont obtenus à partir de procédés chimiques utilisant des gaz toxiques et sont soupçonnés d’être cancérigènes.

Phtalates : Les phtalates sont utilisés en parfumerie en tant que fixateurs. On les retrouve dans les parfums et dans les cosmétiques contenant des parfums de synthèse ! Ce sont un groupe de produits chimiques apparentés du point de vue de leur structure à l’acide organique connu sous le nom d’acide phtalique. Les phtalates bloquent l’effet de la testostérone, imitent les œstrogènes et modifient la production d’hormones thyroïdiennes. Ce sont donc des perturbateurs endocriniens.

Silicones : Les silicones sont des composés inorganiques constitués d'un mélange de silicium et d’oxygène. e sont des huiles synthétiques qui sont toute de même préférables aux huiles minérales mais qui sont polluantes: difficilement biodégradables, peuvent s’accumuler dans les sols et lacs. Elles sont également occlusives: forment un film étanche sur l'épiderme qui l’empêche de respirer (susceptible de boucher les pores et favoriser l’apparition de boutons et points noirs)..

SLS/ALS : Sodium Lauryl/Laureth Sulfate et Ammonium Lauryl Sulfate sont des tensio-actif sulfatés avec une puissante action détergente. Très peu chers, moussent bien et sont propices à la bonne conservation et stabilité des formules mais, sont irritants et desséchants, très agressifs pour la peau. Perturbateurs endocriniens, cancérigènes soupçonnés (cancer du sein). Ils s’avèrent extrêmement irritant dès 10 à 30% de concentration. A savoir que certains savons contiennent 30% de SLS/ALS.
Ils provoquent également des irritations très prononcées s’ils entrent en contact avec les yeux.