Cosmétiques naturels & responsables

dm7

L’importance de la saponification à froid … suite et fin

Il y a 1 mois, nous vous parlions de la très belle boutique de savons naturels De Marseille et D’Ailleurs*, savons que vous trouvez sur le site Univeda.
Vos réactions nous amènent à vous donnez davantage d’explications quant au processus de saponification. L’aide de Christine Pravaz*, savonnière et spécialiste de la saponification à froid, m’a été précieuse pour compléter cet article.

Les bénéfices de la saponification à froid
Ce qu’on appelle la saponification, c’est la réaction chimique qui permet de transformer de la matière grasse en savon à l’aide d’une base (soude pour un savon solide ou potasse pour un savon liquide). Longtemps, cette base était produite à partir de cendre mais c’est désormais beaucoup plus rare.
La r »action chimique produit  de la glycérine :
Corps gras + Alcali = Savon + Glycérine .

Il existe deux types de saponification :
La saponification à chaud (savons de Marseille et d’Alep) : on fait cuire la pâte de savon pendant de très longues heures à très forte température. Les huiles utilisées sont donc fortement chauffées et des sous-produits d’huiles végétales qui sont utilisés. Le savon qui en résulte ne contiendra quasiment plus de glycérine** car pendant le processus de fabrication, le savonnier nettoie la pâte de savon avec de fortes quantités d’eau qui entraîne l’évacuation de cette glycérine.

La saponification à froid  : (processus choisi par De Marseille et D’Ailleurs)
ses avantages sont multiples :
• un savon riches en vitamines et acides gras car les huiles et les beurres utilisés ne sont pas altérés par la chaleur. Il est donc intéressant d’utiliser des huiles précieuses et de bonne qualité car leurs propriétés et acides gras sont conservés et respectés ;
• un savon hydratant car la glycérine naturellement produite pendant le processus de saponification reste prisonnière du savon. Cette glycérine rend le soin cosmétique hydratant** ;
• un savon surgras car le savonnier décide de la teneur en huiles et beurres végétaux pour fabriquer un savon plus ou moins nourrissant en le rendant surgras. Par exemple, les savons De Marseille et D’Ailleurs  sont dits « surgras à 8/9 %  » (8 à 9% des huiles et beurres utilisés qui ne sont pas transformés en savon) ;
• Un savon 100% biodégradable et qui n’engendre aucune pollution de l’eau et de la terre lors de son utilisation.
La base du savon idéal est la suivante : beaucoup de karité, de l’huile d’olive (de première pression à froid évidemment), de l’huile de coco et de l’huile de ricin. Tous les ingrédients sont biologiques*** et/ou issus du commerce équitable.

Comment faire d’un savon un soin unique ?
Pour rendre ensuite chaque savon différent en termes de senteurs et de propriétés, on lui rajoute une autre huile végétale et une à trois huiles essentielles. Comme ces huiles sont ajoutées à la fin du processus de saponification, elles restent intégralement non saponifiées. C’est le moment pour le savonnier d’incorporer des huiles végétales encore plus précieuses (argan, cameline, rose musquée, jojoba, …) pour renforcer l’effet surgras du savon.
On ajoute aussi des argiles, végétaux et autres plantes tinctoriales pour leurs couleurs et leurs propriétés.
NB : Le seul produit animal utilisé est le miel parce qu’il apporte ses propriétés apaisantes, réparatrices, émollientes et cicatrisantes. Mais pas d’inquiétude pour les vegans : les savons vegan proposés sont aussi doux que les autres !

(**)La Glycérine est la grande amie de la peau car elle améliore son élasticité et sa douceur diminue l’aspect peau sèche et desquamante, la protège des agressions extérieures .. .et l’hydrate.
(***)Toutes les huiles végétales et essentielles sont biologiques.


(*)Merci à Christine Pravaz, fondatrice de la marque De Marseille et D’Ailleurs et de savons luxueux riches en huiles et beurres végétaux et en huiles essentielles, particulièrement soigneux pour notre peau et créatifs pour notre âme.

De Marseille et D’Ailleurs – 1 Passage du Grand cerf, Paris 2e et sur notre site, ICI.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Le blog d'Univeda — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑