Le blog d'Univeda

Cosmétiques naturels & responsables

boho-milieux-de-style-collection_1159-65

आयुर्वेद : L’ayurveda en (très) bref

En sanskrit, « Ayur » signifie la vie, et « Veda » la science, la connaissance. Médecine, art de vivre et philosophie indienne ancestrale, l’ayurveda distingue 3 doshas ou constitutions de base chez les individus. Toute personne passe de l’une à l’autre en permanence et porte en elle ces 3 humeurs. Toutefois, l’une d’entre elles reste prévalente (en excès par nature) chez chacun de nous : Vata, Pitta ou Kapha. L’objectif de l’ayurveda est d’équilibrer les 3 doshas pour atteindre le bien-être et la santé.

Connaître son dosha de base

Cela permet de prendre soin de soi de manière appropriée. Et donc de sa peau.

Gaiia a conçu pour nous 3 savons correspondant aux 3 doshas pour répondre aux besoins spécifiques de chacun/e d’entre nous :
Vata – éléments air – éther / symbolisé par le mouvement, la sécheresse, l’adaptation et le froid
Pitta – éléments feu – eau / symbolisé par l’énergie motrice, le mouvement, la chaleur et la force
Kapha – éléments terre – eau / symbolisé par la structure et la stabilité, la lenteur, la routine et la lourdeur.

Les 3 doshas et la peau

En ayurveda, 5 éléments fonctionnent par paires formant 3 forces dynamiques qu’on appelle les Doshas : « ce qui change ».

  • VATA, l’air et l’éther – le mouvement
    Vata gouverne l’énergie, le mouvement, le système nerveux, le souffle, les 5 sens. Il est le nid des réactions émotionnelles telles que la nervosité, la peur, l’anxiété. Il soutient l’adaptabilité mentale, la compréhension, la capacité à se faire au changement rapidement.
    En excès, Vata impose l’irritation nerveuse, la confusion, l’atonie. La peau vata : pores fins, coloration rosée ou brune. En déséquilibre elle devient sèche, sensible et peut vieillir prématurément. Elle ne supporte pas bien le soleil. Elle demande à être assouplie, nourrie et traitée avec douceur. Savon Vata de Gaiia.
  • Pitta, le feu et l’eau – la transformation
    Pitta symbolise la force de vie et la mobilisation des énergies pour la soutenir. C’est aussi est le siège des impulsions électriques de nos pensées (activité neurologique) et de l’activité métabolique de notre corps. C’est aussi le siège de la colère. La peau Pitta : assez claire avec des tâches de rousseur ou des grains de beauté, tendance à rougir (inflammations ou couperose), correctement irriguée, hypersensible. En déséquilibre, elle souffre d’irritations, d’allergies et sécrète des impuretés. Savon Pitta de Gaiia.
  • Kapha, la terre et l’eau – la structure
    Kapha est la base de notre structure et le siège de la lubrification du corps. La digestion est lente ainsi que le métabolisme général. Kapha fabrique des mucosités de tous ordres. C’est le dosha des idées fixes et de la rigidité mais aussi de la cohésion et de l’équilibre. La peau Kapha : souvent grasse et bien hydratée naturellement, claire et « bien en chair », les pores sont dilatés. Elle est robuste et ne marque pas facilement. En excès Kapha génère de l’eczéma, une peau luisante, des symptômes purulents. Savon Kapha de Gaiia.

Bien sûr, il me faudrait des centaines de pages pour développer ce qu’est l’ayurveda et ce que sont les doshas. Il s’agit ici d’un tout premier contact avec cette médecine qui nous tient à coeur tant sa richesse et sa philosophie holistique (vison globale, le corps dans son entier, les organes en interdépendance et la réunion corps-esprit pour bien fonctionner) nous enseignent chaque jour l’essentiel.
Pour les curieuses et curieux, laissez-nous un message. Je me ferai un plaisir de vous communiquer une bibliographie efficace pour débuter.
En attendant, choisissez bien votre savon Gaiia et bonne douche !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 Le blog d'Univeda — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑